L’approche « Secure-by-Design » consiste à concevoir et à développer des systèmes sécurisés dès le départ plutôt que de tenter de sécuriser un système existant. Cette approche est devenue de plus en plus importante à mesure que les cyberattaques sont devenues plus fréquentes et plus sophistiquées. Elle est particulièrement pertinente pour les entreprises qui cherchent à renforcer leur cybersécurité.

L’adoption de l’approche « Secure-by-Design » offre plusieurs avantages. Tout d’abord, elle permet de détecter et de corriger les vulnérabilités dès le départ, ce qui réduit le risque de compromettre les données de l’entreprise. En outre, elle réduit les coûts de correction des vulnérabilités en réduisant le nombre d’erreurs et de bogues qui doivent être corrigés en aval. Enfin, elle peut aider les entreprises à se conformer aux réglementations en matière de protection des données.

Voici une démarche en trois étapes pour intégrer l’approche « Secure-by-Design »

  1. Qualification des risques projet : La première étape consiste à qualifier les risques du projet en question. Cette étape vise à comprendre les menaces potentielles auxquelles le projet est confronté et les impacts possibles de ces menaces. Pour ce faire, il est recommandé de réaliser une analyse de risques qui permettra de :
  • Identifier les actifs informatiques critiques : Les actifs informatiques sont les éléments clés du système d’information et sont à l’origine des risques de sécurité. Il est donc important d’identifier les actifs informatiques critiques pour pouvoir les protéger efficacement.
  • Évaluer les menaces potentielles : Il s’agit de recenser les scénarios de menaces qui peuvent affecter les actifs informatiques critiques. Les menaces peuvent être internes (ex : erreur humaine) ou externes (ex : cyberattaque).
  • Estimer les impacts : Il s’agit d’évaluer l’impact potentiel de chaque scénario de menace sur les actifs informatiques critiques. Les impacts peuvent être financiers, réputationnels, juridiques, etc.
  1. Identification des mesures à intégrer : La seconde étape consiste à identifier les mesures à intégrer pour réduire les risques identifiés. Ces mesures doivent être intégrées dès le début du processus de développement et doivent être en cohérence avec les risques identifiés lors de la première étape. Les mesures peuvent être techniques (ex : chiffrement des données) ou organisationnelles (ex : politique de sécurité). Il est recommandé de réaliser une liste de mesures à intégrer en fonction des risques identifiés. Cette liste doit être partagée avec toutes les parties prenantes pour s’assurer de sa pertinence et de sa faisabilité.

  2. Évaluation des risques résiduels : La troisième étape consiste à évaluer les risques résiduels après l’intégration des mesures de sécurité. Cette étape permet de mesurer l’efficacité des mesures intégrées et de déterminer si des risques supplémentaires ont été introduits. L’évaluation des risques résiduels peut être réalisée grâce à une analyse de risques résiduels qui permettra de :

  • Identifier les risques résiduels : Les risques résiduels sont les risques qui subsistent après l’intégration des mesures de sécurité.
  • Évaluer les risques résiduels : Il s’agit d’évaluer l’impact potentiel des risques résiduels sur les actifs informatiques critiques.
  • Déterminer les mesures supplémentaires à intégrer : En fonction des risques résiduels identifiés, il est possible que des mesures supplémentaires doivent être intégrées pour réduire ces risques.
En adoptant une approche « Secure-by-Design » pour la sécurité de votre entreprise, vous pouvez être sûr que vos données et celles de vos clients sont entre de bonnes mains tout en garantissant une approche réglementaire conforme et et cost-effective.
 
Eyako intègre l’approche « Secure-by-Design » dans son module de gestion projet en incluant en plus la validation du sponsor projet. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Pour en lire plus :

Principes de sécurité de base

Comprendre les principes de base et protéger votre petite entreprise contre les cyberattaques

Les besoins GRC pour les RSSI

Les besoins en termes de Gouvernance, Risque et Conformité pour les RSSI

Budget de Cybersécurité ?

Conseils sur la manière d’élaborer un budget de cybersécurité qui soit efficace et rentable

Pourquoi investir dans le pilotage de la cybersécurité ?

Conseils pour gérer les contraintes de temps pours les RSSI